2 octobre 2016 photo-francisco-fotovertical-turkey-playground

Red Bull Illume, on y a participé !

Et voilà, cette semaine s’est fini le concours photo Red Bull Illume avec la publication de la photo gagnante : celle d’un photographe allemand, Lorenz Holder. Nous sommes fiers d’avoir une photo semi-finaliste.

Photos du Red Bull Illume récompensées

concours-photo-redbull-outdoors
Photographer: Lorenz Holder Red Bull Illume 2016 Category: Masterpiece Athlete: Senad Grosic Location: Gablenz, Germany

Cette image est juste sublime. Cela ne ressemble pas trop à du Red Bull, enfin, à l’idée que je me fais de Red Bull. Je suis agréablement surprise de voir cette photo faite de poésie recueillir le plus de votes du jury et des athlètes.

Je suis moins emballée par la seconde image du même photographe qui gagne le prix de la photo « Playground ».

concours-photo-outdoors-playground
Photographer: Lorenz Holder Red Bull Illume 2016 Category: Playground Athlete: Senad Grosic Location: Senftenberg, Germany

Nous avions quant à nous une photo parmi les 275 semi-finalistes, celle de James Pearson grimpant en Turquie. Des moments magiques que nous avions vécus là, au-dessus d’un petit village isolé. Nous étions seuls (avec les ânes et les abeilles), personne ne parlait anglais dans le village. Bref, un régal !

photo-francisco-fotovertical-turkey-playground
Photographer: Francisco Taranto Jr Red Bull Illume 2016 Category: Playground Athlete: James Pearson Location: Sakarya, Turkey

Participer à des concours photo

Nous ne sommes pas des bêtes de concours, surtout Francisco : on considère souvent que les concours représentent une perte de temps car trier les photos, les envoyer, les légender nous coûte du temps que nous n’avons pas trop ; pour pas grand chose en retour en général. C’est bien le principe des concours, beaucoup de candidats pour peu d’élus !

Alors, honnêtement, pourquoi avons-nous participé au Red Bull Illume :

  • Pour notre égo ! Car c’est agréable d’avoir une photo parmi les 275 semi-finalistes, sur presque 35000 photos soumises par 5645 photographes. On est dans la place, yeaah ! Après, ce n’est pas l’égo qui nous fera vivre ou qui rattrapera l’investissement temps…
  • Pour notre visibilité. Nous pensons qu’il est bien d’être finaliste d’un grand concours comme celui-ci. Cela en jette auprès de nos potentiels clients, auprès des athlètes avec qui nous travaillons et nos confrères photographes. Enfin, l’avenir nous dira, ou non, si je me trompe. Cependant, je tiens à ajouter que sauf exceptions, nous ne travaillons pas pour la « visibilité ». Car comme pour la reconnaissance de la qualité de son travail qui nourrit l’égo, la visibilité de permet pas d’ajouter du beurre dans les épinards ! J’ai une anecdote pour vous : une journaliste d’un grand quotidien national, payée pour écrire, ses frais de voyage pris en charge par une boîte outdoor, qui nous demande une photo pour illustrer son article. Nous étions ravis, première fois que nous allions être publié dans un si grand journal en France. Avant de désenchanter : elle n’avait pas de budget pour nous, seulement de la visibilité à nous offrir :/. Après, ce n’est pas elle que je critique mais le mastodonte derrière elle…). Cependant, j’ai un autre exemple qui me rassure, comme quoi tout n’est pas encore perdu : une journaliste qui travaille pour de grands journaux et magazines français refuse de faire elle-même les photos pour ne pas « piquer » le job des photographes. Et donc qui ne demande pas des photos gracieusement en échange de visibilité…
  • Car quand on participe à un concours, on espère toujours gagner un des lots mis en jeu ! Et là, rien à dire pour le Red Bull Illume, les récompenses sont énormes ! D’un côté, le concours est tellement gros que les chances de gagner sont infimes. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien !

Prêts pour la prochaine édition ?

Pour la prochaine édition du Red Bull Illume, dans deux ans si je ne me trompe, je pense qu’on fera comme cette année : on ne fera pas de photos spécialement pour le concours. Donc nous aurons peu de chances de gagner… Ou alors on se motivera, on réfléchira longtemps à LA photo qui aura des chances de gagner, nous mettrons tout en place pour qu’elle soit la plus belle possible… Pfff. Je suis fatiguée d’avance, de penser à réfléchir à une photo pour participer à un concours. À voir…

 

2726fb7f35ea8cbdba97b54fbed5581b999999999