3 août 2016 preface-livre-de-montagne-steph-davis

Le choix du vide, par Steph Davis

J’adore lire. Je dévore les livres. Par contre, j’ai du mal avec les récits de montagne. J’ai essayé d’en lire quelqu’uns mais je ne suis pas arrivée à entrer dedans. Une couverture qui ne me donne pas envie, les premières pages survolées et j’oublie d’ouvrir le livre de nouveau. Et comme il y a toujours une exception pour confirmer la règle… je vous parle ici de deux livres écrits par des femmes, deux ouvrages que j’ai lus et beaucoup appréciés.

 

Le choix du vide

La semaine dernière,
Je jette un coup d’oeil aux nouvelles acquisitions de la médiathèque de Chamonix… Parmi quelques ouvrages, mon oeil s’arrête sur Le choix du vide, de Steph Davis et préfacé par Stéphanie Bodet. Parfait. Ni une ni deux le livre est déjà dans mes mains. Je suis en train de réaliser, avec Francisco, un film sur Les femmes et la montagne. Je vais interviewer Stéphanie dans quelques jours. Il faut que je lise ce livre.

Steph Davis est une grimpeuse américaine. Elle se décrit elle-même sur son site comme « Climber. Flyer. Speaker. Writer. Vegan. Friend. » Le Flyer fait référence au BASE jump et au Wingsuit.

Dans Le choix du vide, Steph nous livre ses réflexions sur son cheminement, ses impressions, ce qu’elle a ressenti lors de différentes escalades au Pakistan, en Patagonie, au Canada et surtout aux Etats-Unis. Les chapitres se suivent, on passe de l’un à l’autre aisément… et déjà on a fini le livre !

lechoixduvide-livre-preface

 

 

Des femmes aux multiples talents

Stéphanie Bodet, qui a écrit la préface du livre de Steph Davis, est également une grande dans le milieu de l’escalade. Elle a en commun avec Steph Davis, en plus du prénom, une grande passion pour l’escalade, le yoga, la littérature, etc. D’ailleurs, Stéphanie va sortir un livre à la rentrée, un ouvrage qu’elle a terminé il y a une semaine tout juste. Pour le coup, je n’attendrai pas de tomber sur son livre par hasard dans une bibliothèque mais j’irai l’acheter ou l’emprunter dès sa sortie !

Couverture-Le-choix-du-vide

Stéphanie lors d’un interview pour notre film Les femmes et la montagne, Les Houches, Juillet 2016.

Le nom de l’éditrice vous dit peut-être aussi quelque chose, même si vous n’êtes pas trop branchés escalade : Catherine Destivelle, la plus grande alpiniste française. J’avais lu son autobiographie il y a quelques années et je l’avais beaucoup apprécié aussi. Dans ce livre intitulé Ascensions, elle nous parle de son parcours, de Fontainebleau aux parois américaines en passant par les Alpes, l’Antarctique… J’avais feuilleté cette autobiographie j’ai un ami ; je l’ai lu quelques mois plus tard chez un autre ami et franchement, j’ai beaucoup aimé. Peut-être d’ailleurs qu’il m’a inspiré pour faire le film « Les femmes et la montagne ». On découvre tant de pugnacité, de passion, de prises de risques au fil des pages que

 

Mon prochain livre de montagne…

Si quelqu’un a un livre à me conseiller, pourquoi pas écrit par un homme, pour changer, je suis preneuse !

 

180ebe6027414433d81e2c23fd8dce69""""""""""""""""""""""""""""""