23 mars 2016 voyager-loin-manger-randonnee-fotovertical

Voyager… (et manger) à Annecy !

Nous avons testé – en famille – des petits plats lyophilisés de « Voyager », très pratiques en randonnée et/ou quand on voyage léger.

Essayer de « bien » manger

Nous essayons de « bien » manger et d’écouter nos corps : dans nos placards et notre frigo, pas de plat préparé ou en conserve et très très peu de produits transformés comme des biscuits. L’exception qui confirme la règle : quelques préparations instantanées dans notre camion… Explications dans la suite de l’article.

Nous évitons le lactose (pour Francisco), la viande et préférons les produits locaux et/ou bios. Francisco cuisine beaucoup, notamment des légumes, des sauces qui vont très bien avec du riz, de la semoule, des pâtes… De bonnes pizzas aussi, quand nous avons un four. Raté donc pour les nombreux mois que nous passons dans le camion. (THE point noir du camion !).

On privilégie, pour les en-cas à l’extérieur, des fruits, séchés ou non. C’est tellement bon de l’ananas, de la mangue, des bananes séchées… J’écris ça et j’ai comme une envie furieuse de me lever et d’aller croquer dans une tranche d’ananas goûteuse. Beaucoup d’amandes, de pistaches, de noix et nouveauté pour notre dernier trip, des cacahuètes.

 

fruits-seches-blog-voyage-fotovertical

manger-randonner-fotovertical

Miam Miam… 
Sinon, le goûter dans le camion ou à la maison est souvent composé de tartines. On raffole (les adultes, pas les enfants), de tartines purée d’amande / miel tandis que les enfants ont une préférence pour le pain / beurre / miel ou le pain / chocolat.

Des plats préparés à tester ? Euh…

Bref, on essaie de manger le plus bio et local possible, à part les bananes, les avocats et les fruits séchés dont on ne peut pas se passer ! Alors quand j’ai eu l’occasion, l’été dernier, de tester des plats lyophilisés, ma première réaction fut un truc dans le genre « Cool pour Francisco quand il sera en montagne. Pour moi ? Bof… Pourquoi je mangerais un truc comme ça« .
Et comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis – et que je suis curieuse – j’ai pris un plat de Voyager pour découvrir la liste des ingrédients. Ce que je lis est plus qu’encourageant : plats bios, usine en France, pas loin de la maison de mes parents dans les Landes et les ingrédients mettent plus l’eau à la bouche que de servir de repoussoir.

voyager-loin-manger-randonnee-fotovertical

On décide de mettre un sachet de Voyager dans le sac d’un de nos enfants. C’est tout léger, il suffit juste de porter l’eau chaude dans un thermos. Et c’est parti pour une petite balade !

 

Je n’ai pas eu la chance de goûter les pâtes carbonara. Paraît qu’elles étaient bonnes…
Je me suis entre temps vengée sur d’autres plats !

 

Freinés par le prix des plats préparés ?

Un des problèmes liés à ce type de préparations instantanées est le prix. Mais de temps en temps, si vous faites attention à ce que vous mangez et que vous n’avez pas le temps ou l’envie de cuisiner un plat à l’avance ou de porter des ingrédients pour un bon repas… Je trouve que ces préparations instantanées valent le coup ! Ou si vous simplement envie de changer un peu des fruits séchés et secs oléagineux, comme nous.

 

Pour info, liens :

– Baies de goji : je vous dis où on a achetées des baies de goji récoltées en France… dans un prochain article ! En effet, il n’y a pas beaucoup de producteurs français. Alors quand on tombe sur un au hasard, au cours d’un voyage, on en profite !
– Bento de Baladéo : store.baladeo.com/bento-nagoya-bleu.html. Très pratique avec ses différents compartiments. Il ferme très bien : j’ai assez confiance pour le mettre dans mon sac photo !
– Les plats tout prêts par Falières Nutrition : lyophilise-voyager.com. Les seuls plats préparés qu’on a mangés depuis des lustres… et très bons !

 

cddfb477e16eba5c6f072a18a9894900ggggggggg