7 janvier 2016 photo-enfant-lumiere-fotovertical

Une année 2015 pauvre en photos. Et 2016 ?

Ces dernières semaines, j’ai préféré publier des histoires sur Steller plutôt qu’écrire ici, sur ce blog.

steller-photos-sandra-fotovertical

Les jours passent, les envies changent. J’ai passé du temps à regarder les photos de l’année dernière (et oui, 2015, c’est l’année dernière !), à les trier, à les retoucher. Les tâches rébarbatives de la photo, à mon sens. Et pourtant… De regarder mes photos ça me donne envie de m’y remettre et les longues heures de tri deviennent alors captivantes. Je ne vois pas la fin – plus de 25 000 photos dans mon catalogue Lightroom- mais je persiste à croire que je vais en venir au bout de ce satané catalogue !

En 2015, je n’ai fait que peu de photos. Pas l’envie. J’ai toujours l’appareil photo pas loin, au cas-où. Un « au cas-où » qui résonne dans le vide, qui ne m’atteint pas. L’appareil est là, à portée de main mais je ne le saisis pas. Comme blasée, déjà, après moins de deux années de pratique. Enfin, c’est ce que les gens peuvent croire, vu de l’extérieur. Mais ce n’est pas cela. Blasée, flemmarde ou l’esprit pas assez libéré ? Je n’en sais rien. Un peu des trois peut-être ? Il faut que j’ai la tête vide pour photographier. Pour vouloir saisir et conserver ce que je vois, ce que j’aime.

Je suis davantage dans une période « écriture et communication » que dans une phase « photo ». Je me suis plus investie :
– dans une écriture personnelle ; que de pages gribouillées !
– dans l’écriture de film ; un documentaire en gestation…

Je me suis également investie :
– dans le montage : j’ai monté ma toute première vidéo il y a un mois, quelques jours de travail pour 2 minutes de travail ! Et j’ai par ailleurs davantage assisté Francisco dans le montage vidéo que d’habitude, comme pour la production de la série « Wine Dine Climb« , bientôt visible en ligne.
– dans l’instruction de mes enfants – que c’est beau ! :). Plus le temps passe et plus je trouve cette aventure fabuleuse.

Bref, j’ai découvert ou re-découvert de nouveaux terrains de jeux !

Pour en revenir à la photo, j’ai parfois, lors de ces derniers mois, ressenti des besoins soudains de faire des photos, comme des bouffées d’air. J’en ai pris quelques unes, des bouffées ou des photos, je n’en sais rien. Mais c’est tout. Pas plus que ça. Alors je me suis replongée dans le tri de mes photos. J’ai voyagé par procuration, j’ai remonté le temps en suivant le fil de mes 25 000 photos… On aussi visionné une ancienne vidéo de Francisco quand Anna et Tomas avaient 3 et 1 an et demi… Et j’ai adoré. C’est magique de revoir des images de ses enfants trois ans après les avoir filmés.

photo-enfant-lumiere-fotovertical

Une de mes résolutions de cette année, même si je n’aime pas trop ce mot « résolutions » : prendre le temps de faire des photos. C’est comme jouissif parfois d’appuyer sur le déclencheur. D’avoir mis en boîte un bel instant, une belle lumière.

En 2016 peut-être ? J’espère !

 

7d669b706bc0c2ffe6dca0695130a5b40