Activités Outdoor / Blog / Outdoor / 4 novembre 2015

Les Calanques en famille et en kayak !

Quand un grimpeur fort nous invite à découvrir un de ses terrains de jeux préférés, c’est à la Ciotat, pas loin de Cassis, qu’il nous emmène. Au programme de cette belle journée : du kayak de mer et du psicobloc (pour les grands seulement).

Journée réalisée dans le cadre du #WineDineClimb trip : un mois sur la route en Provence en compagnie de grimpeurs professionnels. Production d'une série vidéo en cours... Stay tuned comme on dit !

Direction les Calanques et La Ciotat

Un jeudi de septembre, fin de matinée. On décolle à deux voitures d’un village près de Aubagne. Depuis le petit-déjeuner, Anna et Tomas ne veulent pas poser leurs masques et se promènent tubas dans la bouche (pour s’entraîner à respirer dixit Anna) et gilets de sauvetage sur le dos. Ils sont aux anges, mais ne savent pas encore à quoi il vont être mangés. Le temps de faire quelques courses, nous arrivons à La Ciotat vers 13h. A peine entamons-nous la descente qui mène à la calanque de Figuerolles qu’une femme nous arrête et nous conseille de faire demi-tour car « il y a beaucoup de méduses« . Merci du conseil. Mais nous piaffons tellement d’impatience – les amis pour grimper, Eddie et Francisco pour faire des images et Fanny, les enfants et moi pour prendre du bon temps « kayak-île » que nous ne remettons pas en cause notre planning.

calanques-en-famille-kayak-enfants-

Anna et Tomas plus que prêts pour faire du kayak.

 

Kayak de mer avec des enfants

Petit ponton, c’est l’heure de tout mettre dans le kayak : les sacs, les deux galériennes (Fanny et moi-même), les enfants et le chien. On avance avec des méduses partout, mais vraiment partout autour de nous. Devant, des cormorans plongent, des mouettes nous regardent. On sort de la Calanque de Figuerolles pour rejoindre l’Anse de Gameou. La mer est agitée, Anna est terrifiée et s’accroche à Tomas. Elle a peur de tomber au milieu des méduses. On navigue jusqu’à une petite île, face au rocher où nos amis/partenaires de voyage vont grimper. Eux sont partis à pied, par un petit chemin déconseillé aux familles avec enfants.

calanques-en-famille-kayak-enfant

calanques-en-famille-kayak-fotovertical

Anna, Tomas, Fanny, moi-même… et notre chien Fellipo !

 

Le Psicobloc, escalade au-dessus de l’eau

Pour vous présenter le psicobloc en images… Rien de mieux je pense que de feuilleter cet ebook réalisé avec des photos de Francisco :

 

Pour info, ce site de psicobloc est situé à l’Anse de Gameou, une falaise de référence dans les Calanques. Il y en a pour tous les niveaux, enfin, pour ceux qui n’ont pas trop peur de tomber dans l’eau. La partie centrale de la falaise est pour les bons grimpeurs (dans le 7 et le 8, quoi !). A droite c’est plus facile. Sinon, pour ceux qui veulent s’amuser pas très haut, rien de mieux que de faire une traversée à un mètre ou deux au-dessus de l’eau.

calanques-en-famille-kayak-ile

Nous sur l’île et les amis-grimpeurs qui nous empruntent le kayak.

 

Pendant ce temps, nous étions, comme prévu, sur notre petite île face à la falaise des grimpeurs. On en a profité, avec les enfants, pour se faire un (très) petit sommet. Qu’importe le dénivelé – quelques mètres entre l’endroit du pique-nique et le sommet – nous étions au point culminant de l’île… Et c’est ça qui compte ! :)
 

Retour en Kayak

La mer est beaucoup plus calme que durant la matinée. On rame gaiement, Anna également. On débarque sur la plage, à l’étonnement de certains plagistes. Je me sens telle une aventurière, alors que j’ai fait 5 minutes de Kayak ! Anna qui avait une peur bleue le matin, a adoré la journée et n’était pas peu fière d’avoir ramé au retour. Donc, oui, activité approuvée à plus de 100% pour les enfants !

Niveau sécurité : 

  • Pour ceux qui découvrent le kayak, ne partez pas seul (adulte) sur un kayak, qui plus est avec deux enfants à bord. L’amarrage peut être difficile et la mer se déchaîner. Enfin, personnellement, nous étions très contentes d’être à deux adultes !
  • Un kayak gonflable et des pagaies pliables-démontables font très bien l’affaire.
  • Attention aux méduses ! Je n’ose pas imaginer la sensation (et le danger ?) de se faire piquer par plusieurs méduses simultanément.
Vous avez déjà tenté le kayak aux Calanques avec les enfants ? Si oui, n'hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire ou sur notre page Facebook.


Bookmark and Share




Previous Post
Des films qui donnent envie de se bouger !
Next Post
Des attentats et un tourisme en berne en Tunisie