21 septembre 2014

Des photos argentiques de rêve

J’avais un appareil photo argentique dans les mains. Je visais. Appuyais. Puis je développais les films. Incroyable. Des clichés magnifiques se succédaient les uns aux autres. J’explosais de joie, de fierté mélangées. Toutes les photos étaient réussies, parfaites. Des couleurs et des émotions s’en échappaient. Les fleurs dansaient avec grâce, les enfants riaient aux éclats, les arbres répondaient aux fleurs en se dandinant. Je tenais ces clichés à bout de bras et en pleurais de bonheur.

C’était un rêve. Merci mon assistant-créateur de rêve ! Bon boulot, j’ai vraiment cru que je possédais un don pour l’argentique ! Toujours est-il que je ne pouvais pas me réveiller comme si de rien n’était. J’ai adoré la photo argentique pendant quelques instants nocturnes, il fallait que je retente l’expérience. Ne faisant que moyennement confiance à mon assistant-créateur de rêves, j’ai préféré prendre les devants ce matin. J’ai demandé à Francisco son vieil appareil argentique dont il ne se sert plus depuis des années. Il m’a expliqué quelques trucs sur l’appareil, les réglages, l’argentique. Me voilà donc dorénavant propriétaire d’un Canon EOS A2.

_MG_5098
Mon nouveau jouet :-)

Cela faisait longtemps que j’étais curieuse, que j’avais  envie de m’essayer à la photo argentique mais je n’avais jamais osé franchir le pas. Jusqu’à ce rêve, j’avais peur : de « gâcher » des films, de ne pas avoir la possibilité de faire plusieurs photos d’affilée, affinant mes réglages au fur et à mesure – aïe le budget dans ce cas-là.

J’ai fait un essai tout à l’heure. C’est dur. En plus de devoir attendre la bonne photo, car on n’a pas le droit à beaucoup d’essais pour une même scène, il n’y a pas d’écran ! Je n’avais pas pensé à cela. Tellement habituée à un feed-back (la photo n’est pas encore prise que j’ai déjà l’œil sur l’écran), j’ai presque bondi de surprise tout à l’heure. Je ne savais pas quoi faire, sans mon écran de contrôle. Un autre constat : je ferai des photos de paysages avec ce premier film et non pas des photos de mes enfants… Ils bougent trop vite, trop souvent ! Avec le numérique ce n’est pas grave. S’il n’y a qu’un bout de pied sur une photo, il y aura peut-être la jambe, voir l’enfant entier sur le deuxième cliché ! Tandis qu’avec un boîtier argentique… Bref, j’ai vite remis celui-ci dans ma poche pour reprendre mon appareil numérique* !

Maintenant, il ne me reste plus que 35 photos à faire pour avoir un feed-back. Comment faire pour attendre plusieurs semaines/mois afin de voir les photos ? Je verrai. En attendant je vais faire quelques photos… Quelle idée de rêver d’argentique :-/ !

ps : nous serons en Grèce jeudi. Nous venons de prendre la route.

5bab4d8396b923d7d560875963a023d9|||||||||||||||||||||||||||||||